Recherche sur le site avec : Google
 
 
 
Courrier 2022
 
 


          Association TÉMOINS DE                                     Olonne sur Mer, le 28 février 2022
   L'AMOUR ET DE L'ESPÉRANCE
3, rue des Mirabelliers - Olonne-sur-Mer

« Soyez doux et
humbles de coeur. »

(Matthieu 18:4)

     85340 Les SABLES-D’OLONNE

     www.temoins-amour-esperance.fr

 

Chers frères et soeurs,

En ce début de Carême, c’est le temps de s’arrêter, d’aller au désert, de se laisser conduire par l’Esprit-Saint. La Sainte Vierge explique à Sulema qu’il nous faut tout attendre de Dieu qui nous donne la force de rester fidèles à Sa Parole et à ses commandements, de l’appeler : « Abba ! Père ! » (Rm 8,15), de vivre dès aujourd’hui comme un homme nouveau avec la foi, la confiance, le courage et la force de LE servir dans nos frères et sœurs qui sont dans le besoin… La Sainte Vierge nous invite au recueillement, dans le silence d’un cœur à cœur avec notre Dieu, votre Père. Elle dit : « Pensez à votre âme, commencez dès aujourd’hui à faire quelque chose pour elle, ayez pitié d’elle… Pensez à la vie éternelle. La vie terrestre n’est pas votre destination : vous êtes de passage pour la vraie vie qui vous attend selon le choix que vous aurez fait… L’Esprit saint en ce temps de Carême veut vous enseigner la voie du recueillement qui vous mènera au désert du silence, veut vous dépouiller des soucis, des peurs, des inquiétudes, de toute pensée qui ne vient pas de Dieu. Enfin, Il veut vous faire entendre la voix de Jésus qui vous dit : " Viens, suis-Moi ". Ne gaspillez pas le peu de temps qu’il vous reste et soyez dociles aux appels de l’Esprit saint qui vient vous guider pour suivre les pas de mon doux Jésus en ce temps de grande confusion… N’oubliez pas que Dieu a créé l’homme pour l’immortalité et c’est pour cela qu’Il ne veut pas la mort du pécheur. Réveillez-vous, mes enfants, sortez de cette léthargie qui vous empêche de regarder la Lumière de Dieu. Votre âme est en danger, et bientôt vous entrerez dans la pleine Lumière et vous vous verrez tels que vous êtes. Préparez-vous… » (3mars 2012 – Marie à Sulema)

« L’heure est venue de vivre en enfants de Lumière pour que le monde sache que vous êtes mes disciples en vous voyant vivre dans la paix, l’entraide, la sérénité, la confiance et la joie… Le temps presse, mes enfants… N’oubliez pas qu’en ces temps de grandes tribulations, votre seul refuge est le Sacré Cœur de Jésus et le Cœur Immaculé de Marie… » nous dit Jésus (3 mars 2012).

« Le Seigneur est proche de ceux qui l’invoquent, ne l’oublie jamais », nous rappelle Jésus. En ce temps de ténèbres, le Dieu de tendresse, et d’amour est avec vous… Le temps de la Miséricorde divine tire à sa fin, après il sera trop tard, la porte sera fermée… Profitez de ce temps de grâce qu’est le Carême… Le temps le plus précieux de votre existence est celui que vous donnez au Seigneur. Préparez-vous, car JE viens, soyez prêts pour Mon Retour. Vous allez tous ME voir où vous serez. Au même moment, tout s’arrêtera, tout bruit cessera pour vous faire entendre la voix de Dieu ! Vous serez tous alors devant le Fils de Dieu, devant ma Majesté, devant la splendeur de Ma Gloire. Nul n’échappera à ma Présence. En ce temps de Carême, prenez du temps pour votre âmeJe vous attends en chaque confessionnal où JE pardonnerai vos fautes… Il faut se confesser du manque d’amour dans son cœur, dans ses pensées, dans son regard sur les autres. » (25 mars 2012 – Jésus à Sulema)

Retour haut de page

L’ère Mariale

La Corédemptrice – vision donnée à Sœur Marie-Nathalie en Hongrie (1901-1992) – « Je vis la Très Sainte Trinité tenir conseil au sujet du sort du monde embourbé dans le péché. Toute la cour céleste des anges et des saints était agenouillée et adorait la Sainte Trinité dans un profond silence. Le Père éternel dit : « Le monde embourbé dans le péché doit, selon ma justice, être anéanti ».

Alors je vis Jésus, l’Amour miséricordieux, se pencher vers son Père éternel et implorer la grâce pour le monde. Il se jeta aux pieds de son Père et, bien que ne faisant qu’un avec LUI, Il était une personne distincte, disant : « Père, je suis ton Fils. C’est toi qui as voulu que je meure pour le monde ». En même temps, il lui montra ses plaies en feu. La main puissante, non point paternelle, mais juste et vengeresse, pesait lourd sur le globe terrestre. Alors, Jésus glissa ses mains couvertes de plaies sous la main du Père éternel et le pria : « Prends-le en pitié ». Mais la main du Père céleste abaissa les mains de Jésus ornées de plaies scintillantes. « Non, mon Fils, dit-il. Le péché doit être anéanti ! » C’était effrayant à voir, car j’avais l’impression que la justice gagnait sur la miséricorde. Alors Jésus, jetant un regard de côté, fit signe à sa Mère de lui venir en aide, et lui dit : « Ma Mère immaculée, viens m’aider à retenir la main vengeresse de mon Père, mes mains n’y suffisent pas ! » À peine la Sainte Vierge eut-elle mis ses mains sous celles de Jésus, que le Père éternel leva la main de la justice et dit : « Mon Fils, la miséricorde a gagné. Le monde pécheur a connu la grâce par les prières de la Mère Immaculée de Dieu. C’est à la Très Sainte Vierge que nous confierons le salut du monde. Le salut du monde nécessite l’existence d’un Pouvoir. C’est pourquoi nous la revêtons d’un pouvoir de Reine. Elle est devenue la Reine Victorieuse du monde. Elle est devenue pour le monde enfoncé dans le péché, une Corédemptrice. Que par elle l’humanité parvienne à la grâce et à la sainteté ! Nous plaçons également sous ses ordres les cohortes angéliques ».

À ces mots prononcés par le Père Eternel, les cohortes angéliques firent éclater leur joie et fêtèrent Marie. La Mère de Dieu apparut ornée de ses trois plus grandes vertus : sa pureté immaculée, son amour ardent et sa profonde humilité. Je vis que Dieu, tout en étant l’auteur de ces grâces, ne les en admirait pas moins. J’éprouvai une grande joie de voir enfin se réaliser les paroles de la discrète Vierge de Nazareth : « Il élève les humbles ! » Puis, Marie reçut la couronne royale de la Très Sainte Trinité. La couronne était triple, symbolisant le Père, son Fils, et le Saint-Esprit. Quand on lui apporta son manteau de Reine, je remarquai que dans la boucle il y avait de la vie. Elle symbolisait sa relation avec la Très Sainte Trinité, comme fille du Père, mère du Fils, épouse du Saint –Esprit. Les trois Personnes divines agissaient en la bienheureuse Vierge. De nouveau, le Saint-Esprit la couvrait de son ombre pour qu’elle puisse donner son Fils Jésus au monde, le Père éternel répandait sur elle la plénitude de ses grâces, et le Fils l’irradiait de sa joie en guise de félicitations. Il lui dit : « Ma Mère immaculée, Reine victorieuse du monde, manifeste ta puissance ! Désormais, tu es la salvatrice de l’humanité pécheresse. Puisque, selon ma volonté, tu as contribué à la rédemption de l’humanité, je te fais participer à mon pouvoir. Dès cet instant, je te confie le salut de l’humanité et, comme Reine, tu peux exercer ce pouvoir dès maintenant. Il me faut tout partager avec toi, puisque je te veux, en tout, semblable à moi. Tu es la Corédemptrice de l’humanité ».

« Priez afin que le Père Céleste blessé par vos péchés vous accorde à tous son pardon ! Je vous assure que vous obtiendrez le pardon et la grâce. »

Retour haut de page

CHINON 2022

Historique : En juin 2021, Alain Hugon, responsable de l’Association Universelle des Amis de Jeanne d’Arc, pour la région Orléans – Blois – Tours, sollicite notre aide pour son projet Chinon mars 2022, sur les pas de Jeanne d’Arc. En septembre 2021, Alain quitte notre terre pour le Ciel. L’un des amis d'Alain nous demande de continuer à préparer le rassemblement. Mis au courant, Salvo (de Sicile) accepte de venir témoigner et prier avec nous. Sa mission avec Saint Michel Archange et celle de Jeanne d’Arc sont 2 missions dociles à l’Appel de Dieu. Jeanne et Salvo choisis par Dieu, respectivement à Domrémy et à Pétralia (Sicile), sont soumis à la voix de l’Archange Saint Michel, Patron et spécial protecteur de la France, lequel, vainqueur de Satan, compte sur notre coopération.

Fort dans le combat, Saint Michel vient nous demander : « Soyez des soldats et des messagers du Christ, afin que, sous ma protection vous puissiez vivre et proclamer l’Évangile ». L’armée grandit chaque jour puisque les groupes de prières, chaque 29 du mois, sont de plus en plus nombreux. « Ils sont demandés par la volonté de Dieu », affirme Saint Michel à Salvo.

Jeanne d’Arc, héroïne nationale, avec sa figure bouleversante de foi, de pureté, est le lien mystérieux entre la terre et le ciel. Grâce au don généreux de sa vie, victime tragique de toutes les haines et de toutes les intolérances, elle est une des grandes figures prophétiques de notre siècle. Aucun doute, elle a été et continue à être un instrument de Dieu dans notre histoire de France. Elle nous entraine sur ses pas à l’Ile Bouchard, Chinon, car nous croyons en Sa puissante protection en cette année spéciale. Sa gloire au Ciel, son rayonnement, sa fidélité, tout nous montre que si nous la prions, elle va continuer à étendre sur notre patrie son influence pour nous insuffler une énergie nouvelle, son esprit d’audace. Elle va être ravie de voir accourir tous « ses soldats » des 4 coins de France et de Belgique pour la vénérer, l’invoquer pour qu’elle intercède au Ciel en faveur d’un élan et renouveau spirituel. Nous sommes tous invités à l’Ile Bouchard et Chinon.

La Sainte Vierge nous y attend : « Je suis votre maman du ciel. Approchez… Chantez le Magnificat, priez avec moi… » nous dit-elle encore aujourd’hui. « Vois-tu, JE voudrais tant que les hommes comprennent à quel point l’amour est la source de toute vie… Mais il faut devenir comme des enfants pour le comprendre. Alors l’humanité guérira… », dit Jésus à Françoise (23 août 2016). Soyons fiers de Jeanne d’Arc. Si la France en 1429 fut ressuscitée par cette petite paysanne, si la France en 1947 obtint la grâce de la prière de Marie, c’est que notre Dieu a jugé bon que la France méritât son intervention pour survivre…

Que ce pèlerinage soit agréable aux yeux de Dieu qui disait à Marcel Van « Mon enfant, la France est toujours le pays que J’aime et chéris particulièrement. J’y rétablirai mon Amour. » (09/11/1945)

 

PRUDENCE…

Plus de 250 pèlerins arrivent de loin… « Tu sais à quel point, les petits qui se rassemblent pour prier, aimer, sont source de bénédictions pour le monde » (02/09/2003 – Jésus à Françoise).

Dans un esprit de charité et de responsabilité, il nous est demandé avant les 3 jours de ce rassemblement de faire le test covid qui s’achète en grande surface au prix de 6.50 € (la boite de 5). Que chacun vérifie, avec cet autotest à faire soi-même, qu’il est négatif. Prudence oblige ! Merci de votre compréhension.

« Soyez à l’affût, avec une foi joyeuse d’enfant, de la prochaine grâce que Dieu vous réserve… », dit Jésus à l’un de ses messagers. Que la ferveur nous rapproche du Cœur de Jésus pendant ce Carême et collaborons à la Venue de Son Règne. Au plaisir de se retrouver, nous vous adressons nos fraternelles et affectueuses pensées.

Jean- Pierre, Bernadette, Odile.


Retour haut de page


ligne

 
 
Sacré Coeur - Témoins de l'Amour et de l'Espérance
Tampon date